Votre panier

Paiement sécurisé

Nos conseils pour prévenir la détérioration des cèdres

Plusieurs facteurs peuvent provoquer la dégradation de votre haie de cèdres. Tandis que certains changements sont normaux et ne doivent pas vous inquiéter, d’autres doivent rapidement être remarqués et traités pour éviter la mort de votre haie.

Poursuivez votre lecture pour en savoir davantage.
Les signes de détérioration temporaire
Des branches rouges : au cours des premières semaines suivant l’installation d’une haie de cèdres, certaines branches peuvent rougir. Ce changement de couleur est causé par un bris lors du transport. Ces branches deviendront jaunes, puis rouges, avant de tomber.

Un intérieur rouge : durant les deux premiers automnes suivant l’installation, la moitié des cèdres pourrait prendre une couleur orangée. Il ne faut pas s’inquiéter; ce changement, qui se nomme l’aoûtement, est complètement normal. Les feuilles orangées tomberont pour que de nouvelles pousses puissent naître au printemps. Tout comme pour les autres végétaux, les temps plus frais de l’automne font réagir les cèdres. Normalement, les feuilles qui sont le plus à l’ombre (celles à l’intérieur et près des troncs) seront les plus affectées par l’aoûtement. 

Le pâlissement des branches : comme tous les arbres, les cèdres sont affectés par les temps froids de l’automne. Durant de cette saison, il est normal que leurs branches prennent une couleur vert kaki. Au retour du printemps, les feuilles retrouveront leurs couleurs et leur vigueur originales. 

La neige : au cours de l’hiver, le poids de la neige pourrait faire pencher vos cèdres. Cependant, vous n’avez pas à vous inquiéter. Le tronc du cèdre étant flexible, il se plie durant l’hiver et reprend sa position relevée au printemps. 

Les fruits : avec plusieurs années d’intervalle entre chaque production, votre cèdre peut former des fruits. Certains tomberont au sol, tandis que d’autres resteront accrochés et deviendront rouges. Lorsque les fruits tombent, ils peuvent devenir de nouvelles pousses. Cependant, s’ils restent accrochés, ils peuvent ajouter un poids suffisant pour faire pencher vos cèdres. Il est donc conseillé d’enlever les grappes de fruits suspendus afin de diminuer le surplus de poids. Pour vous faciliter la tâche, utilisez des ciseaux.

Bien que ce phénomène puisse sembler alarmant, il est plutôt un moyen de défense des cèdres. Causée par un stress naturel comme un hiver très rude ou un été très pluvieux, la production de fruits indique que les cèdres cherchent à se reproduire. Ces cocottes, fruits ou cônes apparaissent à la mi-juin. Verts au départ, les fruits deviennent orangés à la fin août. Lors de la production, les cèdres sont normalement moins beaux puisque toute leur énergie est dirigée vers leurs fruits. Pour les aider à regagner leur vigueur l’année suivante, vous pouvez tailler vos cèdres à l’automne et les fertiliser adéquatement au printemps suivant. À la fin juillet, ils devraient retrouver toute leur beauté.
Les signes de détérioration anormale
Si vous relevez des signes anormaux de détérioration, les questions suivantes peuvent vous aider à trouver la source du problème :

Votre microclimat est-il bien contrôlé? 
Si vous remarquez l’assèchement de votre cèdre, il est conseillé de l’arroser. Au contraire, si la terre est continuellement noyée, votre terrain n’est probablement pas bien nivelé. Cette lacune entraîne l’écoulement des eaux des terrains voisins vers votre terrain et votre tranchée. Ce surplus d’eau peut faire pourrir les racines de vos cèdres, une situation que vous voulez absolument éviter. Si vos plants se noient, vous pouvez niveler votre terrain, des travaux qui peuvent être coûteux, ou simplement installer un drain qui permet d’évacuer le surplus d’eau. 

Des animaux urinent-ils sur votre haie? 
Le jaunissement du feuillage peut être causé par des animaux qui urinent régulièrement sur vos cèdres. L’urine étant un liquide acide, elle peut nuire à la santé de votre haie de cèdres sur le long terme. Pour corriger ce problème, il existe malheureusement peu de solutions. Souvent, il est recommandé d’utiliser un répulsif vendu en animalerie qui est conçu pour éloigner les animaux des plants. 

Votre haie est-elle près d’une voie publique? 
Durant l’hiver, le calcium épandu sur nos routes peut augmenter la salinité de la terre et par le fait même, affecter la santé de votre haie de cèdres. Pour éviter que le sel ne brûle vos cèdres, une jute doit être installée.

Important! Pour ceux dont la détérioration de leur haie est causée par le calcium épandu, il est parfois possible d’obtenir un dédommagement auprès de votre municipalité. 

Le poids de la neige abîme-t-il votre haie? 
Au retour du printemps, vous pourrez remarquer que certaines branches de vos cèdres seront endommagées et parfois même brisées. Cette détérioration est grandement due à la tension créée par le poids de la neige. Pour minimiser ces dommages, il est conseillé de tailler vos cèdres en forme conique avant l’arrivée de l’hiver. 

Vos cèdres sont-ils prisonniers de plantes envahissantes? 
Une haie de cèdres étant un microécosystème, certaines plantes envahissantes peuvent apparaître au fil des années. Souvent, ces nuisances sont des plantes grimpantes qui vivent dans vos cèdres et diminuent leur exposition aux rayons solaires. Pour éviter la détérioration de vos cèdres, il est recommandé d’enlever toutes ces plantes envahissantes.
Nos cèdres

CONSULTEZ NOS DIFFÉRENTS CÈDRES

299 Rang du Petit Coteau
Verchères, QC J0L 2R0
514-791-6331
lockusercartmenu