Votre panier

Paiement sécurisé

Cultiver avec soin

Pour un néophyte, la production de cèdres à haie cultivés pourrait paraître simple et rapide. Il peut croire qu’il suffit de semer aléatoirement des graines sur des champs vacants et de récolter le cèdre à la hauteur voulue. En revanche, la production de cèdres à haie requiert une technique un peu plus complexe.
01. L'emplacement de la production de cèdres
Tout d’abord, il est important de bien choisir l’emplacement de la production en prenant en considération toutes les variables suivantes. Il faut premièrement un climat qui favorise la croissance et qui n’est pas trop rude pour l’espèce de cèdre choisi. Ensuite, il faut vérifier la qualité de l’air; la proximité d’une usine ou d’un grand centre urbain pourrait altérer la santé de l’arbre et la qualité du cèdre produit. Finalement, le type de sol doit convenir à la culture désirée, car un mauvais sol pourrait également diminuer la qualité de la production.
01
02. Le choix de l’espèce de cèdres
Pour de nombreuses personnes, se déplacer à une pépinière et choisir un arbre pour décorer son terrain est une tâche assez compliquée. Dans le même ordre d’idée, il est difficile pour un distributeur de choisir la meilleure espèce pour ses clients. Puisqu’il existe plus de 35 espèces différentes de thuyas (autre nom des cèdres), il est important de bien connaître les différentes espèces pour bien conseiller sa clientèle. Au moment de choisir, il faut avant tout s’intéresser aux cèdres adaptés à la région; un plant qui sera capable de survivre aux importants écarts de température, aux chutes de neige, aux crises de verglas ainsi qu’aux étés parfois très chauds et secs. Les magasins à grande surface font souvent la même erreur : ils commandent des arbres moins dispendieux qui proviennent d’autres régions. Cependant, une fois transplantés sur un terrain au Québec, ces plants ne tolèrent pas notre climat.  

Avec nos vastes connaissances sur les cèdres, nous avons choisi une espèce qui s’adapte parfaitement au climat de notre belle province. Notre choix s’est arrêté sur le thuya occidentalis, communément appelé le cèdre blanc. Cette espèce est certainement la meilleure de sa catégorie.
02
03
03. Les premières pousses
Après la sélection de la meilleure espèce de cèdres, il faut multiplier les plants. Qu’elle soit par boutures ou semis, la culture de cèdres en serre est une opération très complexe. De nombreux éléments cruciaux doivent régulièrement être vérifiés pour assurer la croissance des plants.
04. La provenance des semences ou des boutures
Tout comme l’être humain, les cèdres se transmettent leur génétique d’une génération à l’autre. Pour s’assurer d’une production parfaite, les producteurs doivent ainsi choisir des plants mères purs, résistants, en bonne santé et de la bonne couleur. 

Ensuite, le producteur doit s’assurer de bien contrôler les paramètres suivants : le choix des contenants, la profondeur de plantation, le type de terreau, l’irrigation, la fertilisation, le contrôle des mauvaises herbes, la température dans la serre et le suivi du calendrier de production.
04
05. De la serre au champ de cèdres à haie
La prochaine étape consiste à préparer les champs pour accueillir les bébés. Pour planter ces nouveau-nés, des analyses et un perfectionnement des champs devront être effectués. Les terres agricoles doivent être désherbées pour obtenir un champ propre et sans mauvaise herbe. Après l’étude des photos satellites, le sol sera nivelé pour que ses pentes facilitent le drainage des terrains. Ensuite, un système d’irrigation doit être installé pour éviter de noyer ou dessécher les jeunes pousses. De plus, étant de jeunes pousses, il est important de les protéger contre les vents glaciaux de l’hiver en installant des brise-vent. Pour connaître précisément la constitution de la terre, des analyses de sol sont également effectuées pour faciliter le contrôle du pH, de l’azote, du phosphore, du potassium et d’une multitude d’autres éléments nécessaires à la croissance des cèdres.
05
06. L'entretien d'une haie de cèdres
Une fois planté, chaque cèdre requiert environ 18 pieds carrés pour s’épanouir en champs. Pour aider leur croissance, des contrôles réguliers doivent être effectués sur l’ensemble de cet espace. Par ailleurs, les producteurs peuvent faciliter le suivi des tâches de contrôle en suivant un calendrier strict. Pour s’assurer d’une croissance optimale, il est ainsi important de prévoir la fréquence d’application d’engrais dans le calendrier des tâches. Les travaux de désherbage doivent également y être inscrits, car les cèdres ont besoin d’espace, de vitamines et de lumière du soleil pour croître sainement. La taille est également une étape importante pour obtenir un feuillage plus dense et robuste.
06
07. Acheter une haie de cèdres
Lorsqu’un propriétaire achète du cèdre, les distributeurs utilisent normalement l’une des deux méthodes suivantes pour amener les cèdres du champ au domicile des clients. La première méthode consiste à déraciner les cèdres à la main à l’aide d’une pelle. Malheureusement, cette technique ne laisse pas beaucoup de chances au système racinaire. La deuxième méthode requiert une arracheuse, un équipement qui augmente les chances de survie aux racines. En utilisant cette technique, le système racinaire ne pourrait pas être mieux protégé pour la transplantation. Dès que le cèdre est arraché, il est empoté avec sa motte de terre originale. Ce détail permet d’éviter le dessèchement causé par les rayons du soleil et la chaleur. Le cèdre et sa motte sont ensuite livrés au domicile dont les propriétaires désirent améliorer l’intimité de leur jardin. 

Le Gars des cèdres® désire souligner le soutien de ces organismes qui aident quotidiennement notre entreprise à offrir un cèdre de qualité supérieure. 

IQDHO 

UPA 

RÉSEAU AGRICONSEILS
07
CONSULTEZ NOS DIFFÉRENTS POINTS DE VENTE
299 Rang du Petit Coteau
Verchères, QC J0L 2R0
514-791-6331
lockusercartmenu